À propos

Qui sommes nous ?

Le Marché Fermier est un projet de la Maison de l’amitié. Fondée en 1974, la Maison de l’amitié (MA) est un centre communautaire situé au 120, avenue Duluth Est, au coeur du Plateau Mont-Royal. Sa mission, bien résumée par sa devise « Une communauté solidaire », est de favoriser l’intégration sociale des personnes et le développement de l’esprit d’entraide et d’engagement dans la collectivité.

L’équipe du Marché Fermier suit les recommandations d’un Comité de direction composé de cinq membres, dont des citoyens de l’arrondissement Plateau Mont-Royal.

Notre historique

D’où vient l’idée d’avoir un marché en ville? L’idée d’un marché fermier au centre de notre métropole Montréalaise a fleuri dans l'esprit de Rachel Starr, Sabine Alpers et Cameron Stiff. C’est en 2009 que le rêve devient réalité par une alliance avec Greening Duluth, un projet de La Maison de l’amitié.

À l’origine, le Marché Fermier se prénommait Marché Duluth. La mission est toujours la même soit de permettre aux résident.e.s de l’arrondissement Plateau-Mont-Royal de se rapprocher des productrices et producteurs québécois.e.s et d'être sensibilisé.e.s aux bénéfices de manger local.

La Maison de l’amitié met en place un nouveau marché et reprend un autre marché existant, dès lors ce sont 3 marchés qu’elle propose sur le territoire du Plateau-Mont-Royal, tandis que la pandémie frappe de plein fouet et menace leur tenue.

La saison 2020 est touchée par la crise sanitaire, le doute plane sur l’ouverture des marchés. Finalement ils auront lieu mais commencent plus tard  que prévu. Les mesures sanitaires n’auront cessent de modeler la façon d’opérer les marchés et porteront atteinte au marché Laurier qui perd des productrices et producteurs. 

Cependant chaque marché aura la vertu d’exister, pour la grande satisfaction des clients. 

En plus du marché de la rue Laurier, se met donc en place un nouveau marché au Carré Saint-Louis et celui du Parc Baldwin est repris par la Maison de l’amitié, qui dès lors dessert 3 secteurs du Plateau-Mont-Royal. Les marchés sont baptisés : Marché fermier Laurier, Marché fermier Saint-Louis, Marché fermier Baldwin, en fonction de leur emplacement.

Bon an, mal an, malgré la crise et ses multiples impacts, avec des résultats mitigés, les marchés auront joué leur rôle en offrant aux résidents du Plateau des produits locaux, au cours d’une année où le « Mangez Local » n’aura jamais autant eu de sens.

Le Marché Fermier fête ses 10 ans !

 

Le Marché Fermier tient domicile à la station de métro Laurier !

La saison 2015 débute le jeudi 4 juin soit deux semaines plus tôt que les autres années. À la mi-juin, la sortie Laurier de la station de métro Laurier est fermée par la STM pour rénovations majeures (édicule Nord). 

La sortie a été réouverte au public à la mi-octobre soit presque à la fin de la saison du Marché. En même temps, des travaux routiers majeurs avaient lieu au coin du boulevard St-Joseph et rue Berri soit précisément à l’endroit de la seule sortie ouverte de la station de métro Laurier. Malheureusement, la circulation était difficile donc l’accès au Marché Fermier plus ardu.

Le Marché Fermier est en transition! Et on déménage!

En début de saison, le Marché n’avait lieu que les dimanches dans le stationnement de l’église St-Enfant-Jésus. Le marché du jeudi a tenté de survivre au stationnement de l’Aréna St-Louis (lieu duMarché des possibles). 

À la mi-août, le Marché se tenait les jeudis et les dimanches au métro Laurier, entre les rues Berri et Rivard, soit sur la Place Côteau-St-Louis.

Début des travaux dans le parc Lahaie!

En septembre, le marché du jeudi se voit contraint de fermer. Le marché du dimanche avait lieu dans le stationnement de l’église St-Enfant-Jésus.

Un seul site !

Le Marché avait maintenant lieu sur la rue St-Dominique seulement.
On retrouvait une vingtaine de 
producteurs par jour de marché soit les jeudis et les dimanches. Le parc Lahaie, au coin des boulevards St-Laurent et St-Joseph, face à l’église St-Enfant-Jésus offrait un environnement agréable.

Équipe :
Vincent Lacombat, coordinateur

Comité :
Luke Martin, directeur Maison de l'amitié
Vincent Lacombat, chargé de projets M.A
Pierre Germain, représentant des producteurs
Élisa Martina Avilés, représentante des citoyen.ne.s